Etre créatifs


ETRE CREATIFS,


C’est sortir des rails, ce qui ne veut pas dire refuser la réalité, la structure, les limites…Au contraire !
                                               C’est intégrer les structures au point de les transcender, d’ouvrir les rails, les fonctionnements reconnus, les consensus…mettre en question !
                                               Quand on sculpte, on doit tenir compte très profondément de la matière pour ne pas la détruire et,  de ses limites,  créer ! Rien n’est plus rigide, matériel, incontournable…que la structure de la pierre et,  pourtant, avec elle,  je peux révéler le vide, l’immatériel !                          
 Quand on arrive à transcender les limites, on crée, …on ouvre le  regard, la pensée, la conscience… on révèle !
                                               Nous voulons des élèves autonomes et créatifs ! .. (?).. alors,  bien sûr, rendons compte de la structure mais ne confondons pas avec les rails qui nous rassurent ! Ceux qu’on nous a fait prendre et que nous répétons sans cesse malgré la vitalité que nous y perdons. Nous ne pouvons conduire nos élèves à l’autonomie et à la créativité que dans la mesure où nous sommes, nous aussi,  autonomes et créatifs. Pour cela, cherchons à transcender la structure ! Rendons la vivante !


De mon point de vue, nous confondons parfois exigences et intransigeance. Nous confondons rigueur, éducation respectueuse, attentive et « cadrante »qui rend autonome et vivant …et intransigeance sourde et aveugle qui conduit les élèves dans les rails, les rend dépendants et « morts »…et futurs défenseurs inconditionnels de ce à quoi nous leur aurons fait croire !
                                               La vie est autre et ce que nous avons à transmettre est peut être ailleurs !
                                               Quel sens…  de vivre ici et maintenant dans le monde tel qu’il est…( bien plus vaste que ce que nous en percevons, connaissons, pensons…) …une vie commune où ils prendront le relais pour eux et nos descendants ? …  pour une conscience de plus en plus grande ? …  ou pour le respect de nos conceptions et notre mémoire ?

D. Bierlaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire